Profiter du week-end.

Comme il est bon d’être en week-end!

Pour moi il est vraiment important que le week-end me permette de déconnecter du travail et du rythme de la semaine afin de pouvoir repartir sereine dans le rythme quotidien. J’aime passer des moments entre amis, mais aussi en famille et profiter de ce temps libre pour faire ce que j’aime et généralement aller prendre l’air tous ensemble.

Nous aimons retrouver nos amis pour un débrief du vendredi qui permet à chacun de partager les hauts et les bas de sa semaine, de faire le point aussi ensemble.

Ce week-end fut bien rempli et nous avons choisi et installé le sapin de Noël. Quelle joie de ressortir les décorations faites par les enfants les années précédentes, les boules, les guirlandes, les bougies, la crèche et de changer la décoration de la maison pour entrer dans cette jolie période des fêtes de fin d’année.

J’ai toujours adoré Noël, je garde un souvenir émerveillé des Noëls de mon enfance, des moments de joie en famille, des décorations, des repas partagés, des retrouvailles entre cousins.  La veille de Noël généralement mes frères et moi regardions des films alors que ma mère préparait le repas du soir, nous l’aidions dans la mesure de nos possibilités à préparer les toasts, le dessert,  des truffes au chocolat… C’est une joie que je veux transmettre à nos enfants, cette attente, ces retrouvailles familiales au chaud alors que l’hiver est là et la magie de Noël.

Nous avons donc décoré le sapin tous ensemble, accompagné de chants de Noël, avant de partir pour une balade en bord de mer. Nous sommes allé à sur la côte, bien couverts, les couleurs du ciel étaient fantastiques, j’ai fait des photos, Gildas a fait du parapente, et nous avons profité tous ensemble de la plage et du bon air marin. Cette sortie sur la plage de Keremma nous a fait du bien et nous avons rechargé nos batteries pour la semaine à venir!

 

Publicités

Le slow living, ce concept qui nous ressemble.

En 2016, nous avons fait le choix de quitter IMG_5727Nantes, un salaire très confortable pour Mr, un cdi pour moi, pour vivre en Bretagne, près de la famille de mon mari, près de la mer, pour un meilleur confort de vie.

Ce choix ne s’est pas fait sur un coup de tête, il a fait l’objet d’une longue réflexion. Vous m’auriez dit que j’irais vivre à Morlaix il y a encore quelques années je vous aurait ri au nez en hurlant « Moi? Jamais! ». Et puis il y a eu l’arrivée de deux enfants, l’AVC de mon père, un besoin de nous reconnecter à nos familles.

Une grande ville comme Nantes a beaucoup d’attraits, mais aussi ses désavantages, son coté épuisant avec tout a disposition vite, tout de suite, un rythme à suivre, des relations parfois trop superficielles, basées sur des apparences.

Le prix de l’immobilier a aussi joué, et bien sûr la mer : la mer est belle à toutes saisons, les parties de pêche, les bivouacs sur la côte, la plage, les balades au grand air, les châteaux de sable entre cousins pour les enfants, les goûter à la plage, les pic-nique au soleil couchant…

Je ne regrette pas notre choix, ça n’a pas été simple, nous avons perdu beaucoup en pouvoir d’achat, j’ai perdu mon travail, nous voyons beaucoup moins certains de nos amis très proches…

Mais nous subissons tellement moins de stress au quotidien, je n’ai plus cette sensation d’être en permanence dans une sorte de course contre la montre. Et j’avais besoin de ce temps pendant lequel j’ai fait des remplacements, en crèches et en école, pour savoir réellement ce que je voulais et surtout ce que je ne voulais plus. Alors certes je n’ai plus de collègues car je suis assistante maternelle indépendante à domicile, mais je fais ce que j’aime, je prend soin des enfants qui me sont confiés, je fais au mieux pour eux, pour respecter leurs rythmes, j’ai de vrais échanges avec les parents qui me font confiance. Les enfants ne subissent pas le stress lié à la collectivité, je ne les presse pas, chacun évolue tranquillement, sereinement.

Je ne dit pas que c’est facile tout les jours, travailler avec des enfants chez soi nécessite une bonne organisation, un ménage très régulier, une compréhension par mes enfants de mon travail, les horaires sont larges, les pauses courtes,  mais je ne regrette pas mon choix qui me permet de m’épanouir sereinement.

Ces derniers temps je lis de plus en plus de blogs dits de slowliving, et je me rends compte que sans le savoir c’est vers cela que nous tendons; J’ai depuis quelques temps adopté des réflexes dit de zero déchets (qui sont à améliorer!!) et j’ai procédé à un gros désencombrement de notre intérieur depuis notre déménagement: tri drastique de nos affaires afin de nous libérer de ce qui nous encombre. Sans connaître le terme je me reconnais dans cette vision de la vie qui ne consiste pas à courir toujours tout le temps pour plus. Mais plus de quoi? D’argent? A quel prix? Celui d’un stress permanent? Au risque de passer à côté de mes propres enfants, de ma famille de ceux que j’aime? Au risque d’être fatiguée, susceptible?

Je vous laisse ici les liens vers quelques blogs qui m’inspirent:

http://www.rubancassette.com

http://www.eveherrmann.com

et la superbe Joséee Anne et sa petite famille:

http://www.joseeannesc.com

Bonne lecture!

 

Retour sur… La Thailande #1.

L’été 2015 (déjà!! Tu la sens la blogueuse en carton là?) nous avons eu la grande chance de partir faire un grand voyage, nous sommes partis 3 semaines avec Léonard en Thaïlande. Le choix de la destination était lié au fait que mon frère soit instructeur de plongée en Thaïlande. Nous avions enfin la possibilité de le retrouver et en avons donc profité.

Nous sommes partis mi-aout de Nantes, avec nos sacs à dos, direction Bangkok!

Nous avons d’abord pris le train de Nantes à Paris, puis une navette vers Charles de Gaule et enfin l’avion! Premier vol: Paris-Doha, puis 2h d’escales et enfin Doha-Bangkok!

Voyager avec un enfant de 4 ans jusqu’à l’autre bout du monde on a trouvé cela faisable, nous avions prévu le minimum de bagages soit 2 gros sacs à dos pour 3 (pas remplis) et un plus petit, et Léonard avait un petit sac avec ses doudous pour les trajets. Finalement c’est lui qui aura le mieux dormi dans les avions et l’avantage lorsque l’on voyage avec de jeunes enfants c’est que l’on embarque en priorité.

A l’arrivée à Bangkok nous avions prévu l’hôtel où nous irions le soir même, nous avons donc pris un taxi et avons filé à travers cette immense ville! Nous commencions un merveilleux voyage…

La Bretagne, ça vous gagne!

Oyé Oyé braves gens!!

Comment dire, après 1 ans de silence bloguesque, je reviens par ici, pour combien de temps, je ne sais pas , mais j’en ai envie alors pourquoi pas??!

Ceux qui me suivent sur instagram ont pu voir que cette année nous avons déménagé!! Depuis environ 2 ans déjà nous cherchions à nous installer à Morlaix pour nous rapprocher de la famille de Mr. Après plusieurs allers-retours Nantes-Morlaix et Nantes-Brest, Gildas a décroché un poste intéressant et nous avons fait nos cartons, direction le Bretonnie!!

Dit comme ça , ça peut paraitre simple, mais en réalité il a fallut gérer ma démission, celle de Mr, chercher une nouvelle maison, inscrire les enfants dans une nouvelle école, quitter notre super rue et ses habitants, dire au revoir à Farida, aux amis, aux collègues… Tout trier, donner, jeter, mettre en cartons, nettoyer, faire les changements d’adresse, les ouvertures, fermetures, transferts de lignes et comptes… Tout charger, faire la route, décharger, supporter une nouvelle propriétaire envahissante et désagréable, faire avec une seule voiture pendant déjà 3 mois (mais croisez les doigts, invoquez la méga lune, ce week-end on y croit ça sera réglé!). Bref tout ça n’a pas été de tout repos, ajoutez y une bonne dose de paperasse avec changement de CAF, gestion de dossier Pôle emploi, une rentrée scolaire en petite section pour l’un et en CP pour l’autre, un mariage qui se profile. C’est intense!!

Mais ça y est, nous y sommes, et dès que possible nous profitons de la Bretagne, les goûters sur la plage après l’école à la fin de l’été, les balades en bors de mer, le bruit des goélands, la gastronomie… La bretagne est belle.

Un tour à la fête foraine de Nantes.

Dimanche dernier, nous avons profité du joli soleil pour faire un tour en famille à la foire de Nantes.

J’ai absolument horreur des manèges à « sensation », donc ce petit tour fut plutôt soft, un tour de grande roue pour voir Nantes d’en haut, un tour de manège pour les enfants, deux grosses barbes à papa, un peu de pêche à la ligne et voilà un joli après midi! IMG_1923IMG_1945IMG_1969IMG_2028La fête foraine de Nantes est présente sur le Cours St Pierre jusqu’au 4 Octobre, allez y ce week-end car après il sera trop tard!

Notre rentrée.

Cette année notre rentrée s’est faite légèrement en décalé!

Nous sommes rentré de Thaïlande le mercredi 2 septembre, le jeudi nous avons retrouvé notre Adam, le vendredi j’ai repris tranquillement pour une seule journée pendant que les enfants étaient tranquilles avec leur papa à la maison.

La vraie rentrée a donc eu lieu finalement le lundi 7, un peu en décalé mais le plus simplement du monde.

IMG_1746Notre grand Léonard est déjà en grande section, il a retrouvé à peu près les mêmes enfants que l’an dernier dans un double niveau de moyens et grands. Il a deux maitresses qui se partagent la semaine et une ATSEM très très bien qu’il avait eu en petite section. Bref une rentrée plutôt tranquille pour lui qui était très content de reprendre le chemin de l’école.

En ce qui concerne Adam, il est retourné se faire chouchouter chez sa super nounou à qui il avait terriblement manqué! Alors que nous l’avions laissé 3 semaines chez ses grands-parents et qu’il ne nous avait pas réclamé une seule fois, il nous a quitté sans le moindre soucis, sur un « A ce soir maman!! ».

La rentrée s’est donc bien passée pour nous, sans heurts, sans pleurs, nous essayons de garder notre zénitude et notre bonne humeur, de garder l’état d’esprit que nous avions lors de ce bel été. J’ai repris le yoga et je vais acquérir une lampe de luminothérapie prochainement afin de passer l’automne et l’hiver du mieux possible (je reviendrai vous en parler). Et vous cette rentrée? Comment ça s’est passé? Bon courage pour cette nouvelle année scolaire!

Les 2 ans d’Adam.

Le temps file, le temps court, et déjà notre bébé, notre tout petit, notre petit cœur, notre bouclé d’amour a deux ans!

IMG_0014

Il y a deux ans nous découvrions un petit brun qui me ressemblait beaucoup, désormais le petit bébé brun a bien changé et est désormais un grand bonhomme aux cheveux blonds et bouclés, au sourire enjôleur qui met tout le monde dans sa poche. Cet enfant est une bouffée de bonheur et de bonne humeur, toujours enjoué, toujours souriant, toujours content!

Il a aussi un caractère bien trempé, sais très bien ce qu’il veut et ne veut pas ! Il mène sa petite barque et son petit monde, ses grand-parents craquent complètement, sa nounou n’en parlons même pas et nous-même avons du mal à ne pas exploser de rire quand on doit le gronder!!

Il est déjà bien grand pour son age (j’ai les moyens de comparer au travail), il parle, il parle, il parle!! Au point que des gens ont cru qu’il entrait à l’école en septembre… Il aime les voitures, les motos, les camions, les robots, et les legos de son frère! Il mange tout, tout le temps (même les queues de fraises restées dans la poubelle!). Il dort ENFIN la nuit, même si en ce moment le soir c’est la grosse fête dans la chambre avec son frère, à base de cris de joie, de jeté de doudous et d’éclats de rire!!

Depuis ta naissance tu es venue compléter notre famille et ravir nos cœurs. On t’aime fort notre petit cœur d’amour, On t’aime notre Adam. Joyeux anniversaire mon bébé.