On passe au bio!

Depuis quelques temps maintenant nous avons craqué pour des paniers bio que nous allons chercher toutes les semaines en point relais près de chez nous. Paniers de saison, contenants fruits et légumes bio produits localement et mis an place par une association de réinsertion, les paniers bio solidaires. La naissance de Léonard, ma seconde grossesse et enfin la naissance d’Adam, le fait de travailler dans des crèches à tendance bio, tout ça m’a fait me questionner sur les cosmétiques que nous utilisons.
weledaPour les enfants nous sommes tout naturellement passé au bio: Liniment bio, et produits de soin Weleda, gamme bébé au calendula pour le change et la douche et leur nouvelle gamme à la mauve blanche que j’utilise sur la peau très sensible du visage d’Adam.
Et puis? J’ai vu le reportage de France 5 « Gel douche, peaux sensibles s’abstenir » et là, je me suis dit qu’il était temps pour nous aussi de passer au bio. Franchement, ce reportage fait flipper!!

Il m’a fait réaliser toutes les MERDES qu’on se met sur le corps, des produits détergents issus de la pétrochimie et allergisants.
Petit à petit, nous finissons donc les produits non-bio qui envahissaient notre salle de bain, et je remplace par le strict nécessaire en bio. Car je me questionne aussi forcément sur cette sur-consommation, sincèrement, pourquoi est-ce que j’ai entre 5 et 10 crèmes pour le corps?? Pourquoi???

Donc voilà, je continue quand même à être abonnée à my little box, car je ne suis pas parfaite et qu’ils ont régulièrement des produits bio dans leur box, mais un changement est en marche! D’ailleurs, même le père noël est au courant car les produits Weleda sont sur ma lettre au barbu!

Et vous, vous êtes bio ou pas?

Je tiens à préciser que cet article n’est pas sponsorisé.

Adaptation de bébé.

Adam a déjà un peu plus de 2 mois 1/2, ce qui signifie que trop très prochainement je vais reprendre le travail et donc devoir le confier.

Mais le confier à qui? Je travaille en crèche, mais en crèche privée! Donc pas de piston pour une place dans le public, et la crèche privée, ça coute un bras!! Et puis je ne voulais pas mélanger mon travail et ma vie privée en confiant mon enfant à mon entreprise (même si celle ci est très très bien!).

Le choix de reprendre l’ancienne assistante maternelle de Léonard était pour nous une évidence. Nous avions trouvé une perle et en plus dans notre rue! Pourquoi s’embêter?? F. nous a donc gardé une place pour Adam depuis septembre (merci merci!!) et il a commencé son adaptation chez elle cette semaine.

J’ai fait le choix d’une adaptation sur 2 semaines, tranquillement, d’abord 1h, puis 2h et enfin 3h par jour, pour qu’il ne se sente pas d’un coup dans un univers nouveau sans moi. Cette première semaine s’est très bien passée et la semaine prochaine sera un peu plus conséquente afin de le préparer au mieux à mon retour au travail (soit 44h/semaine chez sa nounou: je vous laisse, je vais me pendre). La semaine prochaine il fera progressivement de « vraies » journées de garde.

Pour le moment, le laisser quelques heures n’est pas difficile pour moi, je sais que c’est nécessaire et profite de ce temps pour me reposer, aller à des rendez-vous, faire des courses… Mais je sais que ça sera plus difficile lorsque j’aurai repris à temps plein le travail et que je ne le verrai que quelques heures par jour. Je profite donc de mon bébé le plus possible. J’ai demandé un 80% au travail, difficile à mettre en place pour le moment mais envisageable d’ici quelques mois, ainsi je pourrais passer un peu plus de temps avec mes bébés!

Et vous comment s’est passé la séparation d’avec bébé? Avez vous retardé un peu l’échéance avec un congé parental? Ou bien au contraire, reprendre votre activité et vous séparer un peu de lui était salutaire (je sais que ça peu l’être!!).

Retour sur mon second allaitement.

Pour l’arrivée de notre deuxième enfant, il me paraissait logique d’allaiter, du moins d’essayer. Mon premier allaitement s’était arrêté un peu malgré moi suite à un muguet que Léonard avait eu et m’avait refilé. C’était tellement douloureux et je n’avais pas su aussitôt de quoi il s’agissait, cette douleur m’avait donc fait renoncer.

Pour Adam donc, je voulais ré-essayer, sans me mettre la pression, si ça fonctionnait tant mieux, sinon tant pis! Mais je trouve cela plus doux, pour commencer dans la vie de maintenir cette proximité entre la maman et le bébé (si cela est possible). C’est pour accueillir mon bébé en douceur donc que je me suis lancée une seconde fois.

Lorsque Adam est né, dès la première heure, posé sur moi il s’est mis à chercher le sein, ce que n’avait pas fait Léonard, et il a très bien tété. Cette tétée d’accueil fut donc toute simple, toute douce, un vrai moment de bonheur.

A la maternité et malgré la fatigue, la montée de lait s’est bien passée, j’ai retrouvé les réflexes que j’avais acquis avec Léonard. J’ai bien réussi à le mettre au sein, je n’étais pas stressé et l’équipe de la maternité voyant que je me débrouillait m’a laissé gérer tranquillement.

Pour que tout se passe au mieux j’étais tout de même plus préparé que pour numéro 1: homéopathie (contre les crevasses, douleurs liées aux montées de lait…), crème à la lanoline, sous-tifs de grossesse, coussinets d’allaitement, coquilles de protection, bouts de siens en silicone, et des tonnes de bonbons haribo commandés sur vente privée avant mon accouchement!! BREF, il faut mettre toutes les chances de son coté lorsqu’on se lance dans l’allaitement.

DSC_0091_1

Tout s’est donc merveilleusement bien passé, bébé prenait bien le sein, mais vers 3 semaines j’ai commencé à avoir des crevasses, le retour à la maison hors du cocon de la maternité, l’ainé à gérer (avec les allers-retours à l’école et son besoin d’attention grandissant avec l’arrivée de bébé), le ménage… J’avais aussi, malgré le plaisir des tétés, un besoin de retrouver « MON » corps, de me retrouver juste MOI. Tout cela additionné à la fatigue, a eu raison de ce second allaitement.

J’ai continué à allaiter de manière mixte une quinzaine de jours afin d’arrêter doucement. Et bébé est passé aux biberons, me laissant un peu plus de répit et permettant au papa de prendre le relai. C’est sans regret que j’ai allaité, c’est sans regrets également que j’ai arrêté (non sans quelques hésitations).

Je vais garder de cet allaitement un joli moment de douceur avec mon bébé.

DSC_0275

Comment occuper son enfant (au moins 5 min!)

C’est mercredi!!!

Une petite idée d’activité à réaliser avec pas grand chose pour occuper votre enfant d’environ 3 ans??

Les maracas en rouleau de papier toilette!! C’est facile, ça prend 2min et il ne faut pas grand chose:

un rouleau de papier toilette vide, une agrafeuse, du scotch ou plutôt du masking tape (c’est plus joli), du riz,des mini pâtes, des céréales selon ce que vous trouverez dans vos placards et enfin des gommettes (ou juste des feutres si vous n’avez pas de gommettes!).

J’ai trouvé cette idée via Pinterest sur le site Cabane à idées.

IMG_6817

Fabriquez les maracas et ensuite à votre Loulou de décorer! Bon ensuite ça peut être un peu bruyant…